Connexion : S'inscrire

Les forums

max obispo

Creer un sujet


22 messages
Filtrer ok

Pseudo : lamaryse

Contacter le membreVoir profil

max obispo

le 25 Nov. 06 à 11h59

j'ai appris que le pere de pascal obispo a jouer au girondin.j'aimerai avoir sa bio de son passé footballeur . une fan de la famille
 
 

Pseudo : stephmomo

Voir profilContacter le membre

le 27 Nov. 06 à 00h22

Voici ta demande :

Tous ceux qui aiment Pascal savent comme il est fan de foot... Et pour cause !
Dans la famille Obispo, voici le papa, ancien joueur des Girondins de Bordeaux.



Excellent technicien, alliant élégance, efficacité et application dans le geste, Max Obispo, pourvu de ces qualités procura un grand plaisir à le voir évoluer sur le rectangle vert.

Ce fut tout d’abord à l’US Vertheuil, équipe médocaine de 1ère série ligue, entraînée par le grand-père de Lilian Laslandes, M. Louis Capelli, que Max, gamin talentueux, fils aîné d’un couple de père basque et de mère bordelaise, fréquentait avec un rare bonheur le terrain de football.

Sa réputation ne faisait que croître et embellir, aussi, les encouragements de C. Fétis le décidèrent à se produire à Colombes en préambule de la Coupe de France pour le concours du jeune footballeur. Les grandes équipes du moment, avaient dépêché leur responsable technique parmi lesquels : Arribas, Courtois, Firoud, Jasseron, Mercier… qui observaient le déroulement de ce rassemblement national avec intérêt.

Ensuite à Bordeaux où, il fut accueilli en gare saint Louis par Urtizbéréa pour un match d’essai avec les Girondins, au vieux stade des Chartrons. Faisant fi de la vétusté des installations, il ressentit une grande émotion en endossant le maillot du n° 10 d’André Doye.
Séduits, les dirigeants chargèrent M. Quintana de parrainer ce joueur « Aspirant » âgé de 16 ans. Enchaînant les matches tantôt comme titulaire, quelquefois remplaçant, il aura connu deux « supers entraîneurs »: André Gérard et Camille Libar.

Refusant le statut pro, suivirent deux saisons à Bergerac, avec qui il gagna une Coupe du Sud-Ouest avant d’effectuer la période militaire en Algérie et jouer au ROCP Constantine.
Alors que Bilbao suit ses performances, c’est le FC Nantes qui le sollicite. Les canaris recherchent un milieu de terrain – un inter – Nouveau refus de signer professionnel. Le poste sera occupé par Jacky Simon.

Prenant du recul avec le foot de haut niveau, les circonstances professionnelles l’amenèrent à travailler durant 8 ans en Afrique, pour le compte d’une grande compagnie bancaire, en qualité de directeur de filiale. N’abandonnant pas totalement son sport favori puisque après Dakar, au club de la Jeanne d’Arc, il retourna à Camblanes avec « coach Grimonpon » pour 10 saisons.

On doit à Max Obispo la création et la réalisation en 1974 du 1er livre sur les Girondins « Le Scapulaire », concrétisant ainsi l’idée lancée par MM. Laurent, Maury et Bakrim de rassembler par l’intermédiaire de cet ouvrage, les anciens joueurs du club après leur carrière sportive.

Aujourd’hui, Max continue de suivre les marine et blanc à Chaban-Delmas, avec une passion et un plaisir qu’il partage avec d’anciens coéquipiers, et parfois en compagnie de son fils Pascal. Cet heureux grand-père, toujours très actif s’adonne aux plaisirs de la peinture ; des toiles dont les couleurs témoignent des clichés, images gardées en mémoire de ces paysages d’Afrique, d’Espagne ou régionaux : arènes, dunes, vignes… avec l’omniprésence des personnes qui jalonnent son itinéraire. Son carnet de voyages en somme.

Guy Habonneaud
Source => Girondins.com


Si tu veux de plus amples renseignements, n'hésite pas!
 
 

Pseudo : NAPESO

Voir profilContacter le membre

le 28 Nov. 06 à 10h56

Il n'y a pas confusion ? Il ne s'agit pas plutôt d'Alain Obispo sur la photo , l'oncle du chanteur ?
Dans les années 60, je ne me souviens pas d'avoir vu évoluer un Obispo en professionnel, mais en équipe réserve en championnat de France amateur, plus sûrement ....
Max a fait l'armée à Tanaïs à côté de Blanquefort, avec Montès,Servant, Alderhaman ....en 1962...

OBISPO Alain :

Né le : 23.10.1941

à Bordeaux (Gironde)

Taille : 1,70 m

Poids : 67 kg

Saisons au club : 1956-1964
 
 

Pseudo : lamaryse

Voir profilContacter le membre

le 29 Nov. 06 à 15h41

stephmomo a écrit:
Voici ta demande :

Tous ceux qui aiment Pascal savent comme il est fan de foot... Et pour cause !
Dans la famille Obispo, voici le papa, ancien joueur des Girondins de Bordeaux.



Excellent technicien, alliant élégance, efficacité et application dans le geste, Max Obispo, pourvu de ces qualités procura un grand plaisir à le voir évoluer sur le rectangle vert.



peux tu me donner son age !!
Ce fut tout d’abord à l’US Vertheuil, équipe médocaine de 1ère série ligue, entraînée par le grand-père de Lilian Laslandes, M. Louis Capelli, que Max, gamin talentueux, fils aîné d’un couple de père basque et de mère bordelaise, fréquentait avec un rare bonheur le terrain de football.

Sa réputation ne faisait que croître et embellir, aussi, les encouragements de C. Fétis le décidèrent à se produire à Colombes en préambule de la Coupe de France pour le concours du jeune footballeur. Les grandes équipes du moment, avaient dépêché leur responsable technique parmi lesquels : Arribas, Courtois, Firoud, Jasseron, Mercier… qui observaient le déroulement de ce rassemblement national avec intérêt.

Ensuite à Bordeaux où, il fut accueilli en gare saint Louis par Urtizbéréa pour un match d’essai avec les Girondins, au vieux stade des Chartrons. Faisant fi de la vétusté des installations, il ressentit une grande émotion en endossant le maillot du n° 10 d’André Doye.
Séduits, les dirigeants chargèrent M. Quintana de parrainer ce joueur « Aspirant » âgé de 16 ans. Enchaînant les matches tantôt comme titulaire, quelquefois remplaçant, il aura connu deux « supers entraîneurs »: André Gérard et Camille Libar.

Refusant le statut pro, suivirent deux saisons à Bergerac, avec qui il gagna une Coupe du Sud-Ouest avant d’effectuer la période militaire en Algérie et jouer au ROCP Constantine.
Alors que Bilbao suit ses performances, c’est le FC Nantes qui le sollicite. Les canaris recherchent un milieu de terrain – un inter – Nouveau refus de signer professionnel. Le poste sera occupé par Jacky Simon.

Prenant du recul avec le foot de haut niveau, les circonstances professionnelles l’amenèrent à travailler durant 8 ans en Afrique, pour le compte d’une grande compagnie bancaire, en qualité de directeur de filiale. N’abandonnant pas totalement son sport favori puisque après Dakar, au club de la Jeanne d’Arc, il retourna à Camblanes avec « coach Grimonpon » pour 10 saisons.

On doit à Max Obispo la création et la réalisation en 1974 du 1er livre sur les Girondins « Le Scapulaire », concrétisant ainsi l’idée lancée par MM. Laurent, Maury et Bakrim de rassembler par l’intermédiaire de cet ouvrage, les anciens joueurs du club après leur carrière sportive.

Aujourd’hui, Max continue de suivre les marine et blanc à Chaban-Delmas, avec une passion et un plaisir qu’il partage avec d’anciens coéquipiers, et parfois en compagnie de son fils Pascal. Cet heureux grand-père, toujours très actif s’adonne aux plaisirs de la peinture ; des toiles dont les couleurs témoignent des clichés, images gardées en mémoire de ces paysages d’Afrique, d’Espagne ou régionaux : arènes, dunes, vignes… avec l’omniprésence des personnes qui jalonnent son itinéraire. Son carnet de voyages en somme.

Guy Habonneaud
Source => Girondins.com


Si tu veux de plus amples renseignements, n'hésite pas!
 
 

Pseudo : lamaryse

Contacter le membreVoir profil

le 29 Nov. 06 à 15h42

peux tu me donner son age !!
 
 

Pseudo : stephmomo

Voir profilContacter le membre

le 01 Déc. 06 à 00h47

NAPESO a écrit:
Il n'y a pas confusion ? Il ne s'agit pas plutôt d'Alain Obispo sur la photo , l'oncle du chanteur ?
Dans les années 60, je ne me souviens pas d'avoir vu évoluer un Obispo en professionnel, mais en équipe réserve en championnat de France amateur, plus sûrement ....
Max a fait l'armée à Tanaïs à côté de Blanquefort, avec Montès,Servant, Alderhaman ....en 1962...

OBISPO Alain :

Né le : 23.10.1941

à Bordeaux (Gironde)

Taille : 1,70 m

Poids : 67 kg

Saisons au club : 1956-1964
En fait c'est possible, ce document a été rédigé par Girondins.com mais il peut y avoir confusion...

Nap, si tu peux te renseigner pour Maryse, ça serait sympa pour elle...

J'ai essayé de chercher sur le net, impossible à trouver sa date de naissance par exemple, il y a très peu d'article concernant Max Obispo... :?
 
 

Pseudo : gigi62

Contacter le membreVoir profil

le 01 Déc. 06 à 18h26

j'ai aussi essayé de regarder sur le net mais je n'ai pas trouvé grand chose sur Max Obispo sauf l'article que steph a mis. :roll:

Merci Steph et Napeso pour vos renseignements.
 
 

Pseudo : mavuba47

Contacter le membreVoir profil

le 01 Déc. 06 à 22h31

Max Obispo s'occupe de la rubrique rétro dans girondins mag.
 
 

Pseudo : cidrolin

Contacter le membreVoir profil

le 02 Déc. 06 à 11h13

En tout cas, son père c'est bien Max Obispo qui a joué aux Girondins.

Mais selon cet article, Max Obispo n'aurait pas évolué comme professionnel à Bordeaux !
 
 

Pseudo : lamaryse

Voir profilContacter le membre

le 15 Janv. 07 à 00h37

stephmomo a écrit:
Voici ta demande :

Tous ceux qui aiment Pascal savent comme il est fan de foot... Et pour cause !
Dans la famille Obispo, voici le papa, ancien joueur des Girondins de Bordeaux.



Excellent technicien, alliant élégance, efficacité et application dans le geste, Max Obispo, pourvu de ces qualités procura un grand plaisir à le voir évoluer sur le rectangle vert.

Ce fut tout d’abord à l’US Vertheuil, équipe médocaine de 1ère série ligue, entraînée par le grand-père de Lilian Laslandes, M. Louis Capelli, que Max, gamin talentueux, fils aîné d’un couple de père basque et de mère bordelaise, fréquentait avec un rare bonheur le terrain de football.

Sa réputation ne faisait que croître et embellir, aussi, les encouragements de C. Fétis le décidèrent à se produire à Colombes en préambule de la Coupe de France pour le concours du jeune footballeur. Les grandes équipes du moment, avaient dépêché leur responsable technique parmi lesquels : Arribas, Courtois, Firoud, Jasseron, Mercier… qui observaient le déroulement de ce rassemblement national avec intérêt.

Ensuite à Bordeaux où, il fut accueilli en gare saint Louis par Urtizbéréa pour un match d’essai avec les Girondins, au vieux stade des Chartrons. Faisant fi de la vétusté des installations, il ressentit une grande émotion en endossant le maillot du n° 10 d’André Doye.
Séduits, les dirigeants chargèrent M. Quintana de parrainer ce joueur « Aspirant » âgé de 16 ans. Enchaînant les matches tantôt comme titulaire, quelquefois remplaçant, il aura connu deux « supers entraîneurs »: André Gérard et Camille Libar.

Refusant le statut pro, suivirent deux saisons à Bergerac, avec qui il gagna une Coupe du Sud-Ouest avant d’effectuer la période militaire en Algérie et jouer au ROCP Constantine.
Alors que Bilbao suit ses performances, c’est le FC Nantes qui le sollicite. Les canaris recherchent un milieu de terrain – un inter – Nouveau refus de signer professionnel. Le poste sera occupé par Jacky Simon.

Prenant du recul avec le foot de haut niveau, les circonstances professionnelles l’amenèrent à travailler durant 8 ans en Afrique, pour le compte d’une grande compagnie bancaire, en qualité de directeur de filiale. N’abandonnant pas totalement son sport favori puisque après Dakar, au club de la Jeanne d’Arc, il retourna à Camblanes avec « coach Grimonpon » pour 10 saisons.

On doit à Max Obispo la création et la réalisation en 1974 du 1er livre sur les Girondins « Le Scapulaire », concrétisant ainsi l’idée lancée par MM. Laurent, Maury et Bakrim de rassembler par l’intermédiaire de cet ouvrage, les anciens joueurs du club après leur carrière sportive.

Aujourd’hui, Max continue de suivre les marine et blanc à Chaban-Delmas, avec une passion et un plaisir qu’il partage avec d’anciens coéquipiers, et parfois en compagnie de son fils Pascal. Cet heureux grand-père, toujours très actif s’adonne aux plaisirs de la peinture ; des toiles dont les couleurs témoignent des clichés, images gardées en mémoire de ces paysages d’Afrique, d’Espagne ou régionaux : arènes, dunes, vignes… avec l’omniprésence des personnes qui jalonnent son itinéraire. Son carnet de voyages en somme.

Guy Habonneaud
Source => Girondins.com


Si tu veux de plus amples renseignements, n'hésite pas!
 
 

Pseudo : earthwormkeke

Contacter le membreVoir profil

le 30 Avr. 07 à 19h05

j'ahabite camblanes et je vien de découvrir avec stupeur qu'il ya avait joué, tout comme Mr Montes (gardien de but) que je croite régulierement
 
 

Pseudo : hum!!

Voir profilContacter le membre

le 24 Mai 07 à 20h39

stephmomo a écrit:
Voici ta demande :

Tous ceux qui aiment Pascal savent comme il est fan de foot... Et pour cause !
Dans la famille Obispo, voici le papa, ancien joueur des Girondins de Bordeaux.



Excellent technicien, alliant élégance, efficacité et application dans le geste, Max Obispo, pourvu de ces qualités procura un grand plaisir à le voir évoluer sur le rectangle vert.

Ce fut tout d’abord à l’US Vertheuil, équipe médocaine de 1ère série ligue, entraînée par le grand-père de Lilian Laslandes, M. Louis Capelli, que Max, gamin talentueux, fils aîné d’un couple de père basque et de mère bordelaise, fréquentait avec un rare bonheur le terrain de football.

Sa réputation ne faisait que croître et embellir, aussi, les encouragements de C. Fétis le décidèrent à se produire à Colombes en préambule de la Coupe de France pour le concours du jeune footballeur. Les grandes équipes du moment, avaient dépêché leur responsable technique parmi lesquels : Arribas, Courtois, Firoud, Jasseron, Mercier… qui observaient le déroulement de ce rassemblement national avec intérêt.

Ensuite à Bordeaux où, il fut accueilli en gare saint Louis par Urtizbéréa pour un match d’essai avec les Girondins, au vieux stade des Chartrons. Faisant fi de la vétusté des installations, il ressentit une grande émotion en endossant le maillot du n° 10 d’André Doye.
Séduits, les dirigeants chargèrent M. Quintana de parrainer ce joueur « Aspirant » âgé de 16 ans. Enchaînant les matches tantôt comme titulaire, quelquefois remplaçant, il aura connu deux « supers entraîneurs »: André Gérard et Camille Libar.

Refusant le statut pro, suivirent deux saisons à Bergerac, avec qui il gagna une Coupe du Sud-Ouest avant d’effectuer la période militaire en Algérie et jouer au ROCP Constantine.
Alors que Bilbao suit ses performances, c’est le FC Nantes qui le sollicite. Les canaris recherchent un milieu de terrain – un inter – Nouveau refus de signer professionnel. Le poste sera occupé par Jacky Simon.

Prenant du recul avec le foot de haut niveau, les circonstances professionnelles l’amenèrent à travailler durant 8 ans en Afrique, pour le compte d’une grande compagnie bancaire, en qualité de directeur de filiale. N’abandonnant pas totalement son sport favori puisque après Dakar, au club de la Jeanne d’Arc, il retourna à Camblanes avec « coach Grimonpon » pour 10 saisons.

On doit à Max Obispo la création et la réalisation en 1974 du 1er livre sur les Girondins « Le Scapulaire », concrétisant ainsi l’idée lancée par MM. Laurent, Maury et Bakrim de rassembler par l’intermédiaire de cet ouvrage, les anciens joueurs du club après leur carrière sportive.

Aujourd’hui, Max continue de suivre les marine et blanc à Chaban-Delmas, avec une passion et un plaisir qu’il partage avec d’anciens coéquipiers, et parfois en compagnie de son fils Pascal. Cet heureux grand-père, toujours très actif s’adonne aux plaisirs de la peinture ; des toiles dont les couleurs témoignent des clichés, images gardées en mémoire de ces paysages d’Afrique, d’Espagne ou régionaux : arènes, dunes, vignes… avec l’omniprésence des personnes qui jalonnent son itinéraire. Son carnet de voyages en somme.

Guy Habonneaud
Source => Girondins.com


Si tu veux de plus amples renseignements, n'hésite pas!



UR LA PHOTO C N PAS MAX OBISPO DE EX BEGADAN !!!!
 
 

Pseudo : hum!!

Contacter le membreVoir profil

le 24 Mai 07 à 20h43

MAX Obispo de Begadan enfin ex Begadan !! dans le Medoc !!AIME LA PEINTURE !!! ??? et quelle peinture !!!! ??
 
 

Pseudo : hum!!

Voir profilContacter le membre

le 25 Mai 07 à 08h47

:smile: les girondins de Bordeaux sont formidables!!! Autant sur le plan du football que sur le plan humain!!! c'est avec grand plaisir que je fais partie de leurs supporters . Max Obispo n'a aucune de ces qualités !!!! Bien au contraire pour bien le connaître personnellement!!!

Pascal Obispo et quelqu'un de génial et de méritants, là je suis tout à fait d'accord.

Cordialement à toute l'équipe des girondins de Bordeaux .
 
 

Pseudo : stephmomo

Voir profilContacter le membre

le 26 Mai 07 à 02h50

hum!! a écrit:
:smile: les girondins de Bordeaux sont formidables!!! Autant sur le plan du football que sur le plan humain!!! c'est avec grand plaisir que je fais partie de leurs supporters . Max Obispo n'a aucune de ces qualités !!!! Bien au contraire pour bien le connaître personnellement!!!

Pascal Obispo et quelqu'un de génial et de méritants, là je suis tout à fait d'accord.

Cordialement à toute l'équipe des girondins de Bordeaux .
Tu peux nous en dire plus sur Max Obispo s'il te plait?
 
 

Pseudo : hum!!

Contacter le membreVoir profil

le 26 Mai 07 à 18h04

pour répondre à la question on ne devrait pas tarder à entendre parler de MAX OBISPO dans des conditions Très défavorable !! Qui va surprendre pas mal de personnes puisque il s'agira d'une audience publique!!!

cette affaire ne devrait pas tarder à voir le jour!!!
 
 

Pseudo : stephmomo

Contacter le membreVoir profil

le 27 Mai 07 à 00h12

hum!! a écrit:
pour répondre à la question on ne devrait pas tarder à entendre parler de MAX OBISPO dans des conditions Très défavorable !! Qui va surprendre pas mal de personnes puisque il s'agira d'une audience publique!!!

cette affaire ne devrait pas tarder à voir le jour!!!
Tu veux parler d'un passage au tribunal par exemple?
 
 

Pseudo : hum!!

Contacter le membreVoir profil

le 27 Mai 07 à 12h16

pour reponde!!! oui!!!
 
 

Pseudo : stephmomo

Contacter le membreVoir profil

le 27 Mai 07 à 20h41

hum!! a écrit:
pour reponde!!! oui!!!
Ok merci pour l'info!
 
 

Pseudo : MILOU4

Voir profilContacter le membre

le 06 Sept. 11 à 12h40

Bonjour.
La file est vieille ! Mais je ne la trouve qu'AJD 6 sept 2011.
J'étais à l'école avec lui au collège de Pauillac. J'ai d'ailleurs une photo de groupe de la classe de cinquième. Max avait 14 ans.
Je me souviens que notre prof de Français nous avait tous fait participer à une pièce de théâtre, pour la fête de fin d'année au château Les Tourelles. Il avait le rôle du héros (Ulysse), Monique Dominguez était Pénélope. Moi j'avais, sans doute le rôle, enrichissant, du hallebardier. Puis je suis parti au lycée de Talence. Mais je l'avais rencontré, à l'époque, rue Leybardie, où il m'avait dit qu'il jouait aux Girondins amateurs. Ce stade était effectivement à 2 pas (impasse Surson). Il a été détruit pour construire des grands ensembles d'habitation.
Je ne l'ai plus jamais revu.
A Pauillac c'était un bon copain.
Edité le 06/09/2011 à 12:39

J'ajoute : Il avait une chevelure plus que touffue, et, bien brune. Alors que maintenant ....
 
 
22 messages
Filtrer ok
Vous devez être connecté pour écrire un message !