Connexion : S'inscrire

Les forums

Creer un sujet


471 messages
Filtrer ok

Pseudo : critiques

Voir profilContacter le membre

Jean-Louis Triaud

le 25 Nov. 14 à 09h53

rooney a écrit:
Tigana n'est pas vraiment venu sans adjoint, Triaud lui a mis Pavon son homme de confiance sur les bras. C'est le copinage que je dénonce, comment un président a pu nommer Pavon chef de la cellule de recrutement puis entraineur adjoint aprés son triste passage dans les années 2000.
Triaud a laissé pourrir la situation et n'a jamais agit en virant Pavon puisque Pavon est parti tout seul. Triaud savait quePavon ne tirait pas dans le même sens que Tigana et a laissé faire. Minable.

Ce club est un immense gachis. Même aprés les prolongations de l'ére Blanc, la situation était tout â fait redressable en éliminant directement le micro déficit en 1 ou 2 ans, et en recrutant correctement, mais ça n'a pas été le cas en 5 ans. Un redresrement passera par des changements d'hommes, virer Triaud, Deveseeler et Bonnissel.
Ben ils sont où tes macro arguments pour prétendre que le club a un micro déficit ?

Quant à Tigana et Pavon, il faut quand même te souvenir si ta micro mémoire te le permet, que Tigana a accepté le poste et il a accepté que Pavon soit son adjoint.
Et avant de dire que Triaud a laissé pourrir la situation alors que il n'avait aucun intérêt à le faire (et ça peut être que ta micro logique peut le comprendre), il faut se souvenir que jamais Tigana n'a demandé le départ de son micro adjoint.
Et petit rappel, pour tes micros souvenirs, Pavon était le macro capitaine de l'équipe championne de France en 1999 et confier des responsabilités à un macro ancien joueur du club n'est pas forcément une micro mauvaise idée...parfois ça réussit, parfois non !
Edité le 25/11/2014 à 09:56
 
La critique est aisée et l'art est difficile.
 

Pseudo : rooney

Contacter le membreVoir profil

le 25 Nov. 14 à 21h18

Triaud a bien dressé son ptit chien.
 
 

Pseudo : critiques

Contacter le membreVoir profil

le 26 Nov. 14 à 09h07

rooney a écrit:
Triaud a bien dressé son ptit chien.
Et sinon en quoi un défcit compris entre 7 et 9 millions d'euros est un micro déficit ?
 
La critique est aisée et l'art est difficile.
 

Pseudo : rooney

Voir profilContacter le membre

le 26 Nov. 14 à 18h53

Le probléme c'est que tu prends pour un déficit important, ce qui n'est ni plus, ni moins que de l'incompétence de la direction du club.
Les chiffres sont disponibles en 20 secondes sur le site de la LFP. Quelques brêves observations. additions et soustractions suffisent.

Les recettes du club comportent le solde des transferts, les droits TV, sponsors, marketing.
Les dépenses, la masse salariale, le fonctionnement, l'impot sur les sociétés qui n'excéde jamais 0€ ou 2M€.

2008-2009
Recettes : 106 M€
Dépenses : 102M
Salaires : 56M
Fonctionnement : 35M

+ 4M

2009-2010
Recettes : 116M
Dépenses : 114M
Salaires : 62M
Fonctionnement : 32M

+ 2M

2010-2011
Recettes : 80M
Dépenses : 87M
Salaires : 52M
Fonctionnement : 27M

- 7M

2011-2012
Recettes : 69M
Dépenses : 83M
Salaires : 55M
Fonctionnement : 22M

- 14M

2012-2013
Recettes : 75M
Dépenses : 83M
Salaires : 56M
Fonctionnement : 22M

- 8M


Voila ce qui se passe quand des anes dépensent un budget de niveau ligue des champions pour une équipe loin de ce niveau. Les dépenses de ce club sont une vaste blague. Avec des dépenses normales, je retire l'expression micro deficit, il y aurait eu plutot des bénéfices, et même des gros bénéfices avec un BON directeur sportif.
Triaud appelé le fossoyeur du club n'a jamais autant mérité son titre.
 
 

Pseudo : hors-jeu

Voir profilContacter le membre

le 27 Nov. 14 à 13h38

Deux remarques

Il est plus facile de décerner les diplômes de bonne ou mauvaise gestion avec 5 ans de recul.
Qui prévoyait en 2009 que le DIC allait être dézingué avec 2 ans d'avance sans pouvoir modifier les contrats signés?
Qui prévoyait en 2011 l'arrivée de la taxe de 75%? Ici encore sans toucher aux contrats de nos chéris.

Sur les 3 derniers bilans c'est un ravage.

Alors comment font les autres clubs?....... Ben pareil.

Car il ne faut pas voir que Bordeaux mais tous les clubs.
Paris ? Contrat de sponsoring artificiel.
Lille, Rennes, Toulouse et Lyon ? Transferts à gogo et pari sur l'avenir du centre.
Marseille ? Apport de cash de la veuve Louis-Dreyfuss.
Quant aux petits clubs c'est le système D et les économies de bout de chandelle.

J'ai pris 6 clubs ayant un déficit d'exploitation égal ou supérieur pendant que les autres vivotent.
Je ne vois pas en quoi leurs gestionnaires méritent des lauriers.


Fossoyeur c'est un métier.
Donneur de leçons à posteriori aussi
 
 

Pseudo : rooney

Voir profilContacter le membre

le 27 Nov. 14 à 20h49

Premiére chose, tes qualificatifs personnels tu te les garde.

Ensuite, un club de football c'est une entreprise. Selon les secteurs d'activité, les résultats sont aléatoires. Contrairement à une croyance répandue, le championnat de ligue 1 n'est pas si aléatoire que ça. Avant le début de saison, un club fixe un objectif de classement raisonnable, ainsi qt'un objectif minimal d'affluences au stade. A partir de ces objectifs, ses ressources sont garanties à 95%. Le club a les cartes en main pour fixer ses dépenses.

La taxe à 75% est tombée subitement, la suppression du DIC aussi mais depuis le temps, elle aurait du être anticipée dans les budgets. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Tavernost, ils ont tout fait pour préserver le budget qui est de niveau ligue des champions et le groupe, confiants qu'ils étaient dans les capacités de cet effectif. C'est un lourd désavoeu car à aucun moment, ce groupe n'a eu les capacités pour atteindre le podium.

Une taxe et une suppression de niche fiscale, ne sont rien face aux erreurs qui se comptent par remorques. Des jeunes du centre de formation à trés faibles salaires qui auraient trés bien pu compléter le groupe à la place de certains gros salaires inutiles ou peu performants, ces jeunes sont partis ailleurs, un stade en PPP dont le FCGB n'aura pas toutes les ressources, le fait de recruter des joueurs à court de forme (André, Hoarau), le fait de prolonger depuis 5 ans certains joueurs souvent blessés ou inopérants pour viser le podium, le laxisme à ne pas se débarrasser des salaires inutiles.
A contrario, le club a été peu clairvoyant pour voir le potentiel sportif et donc les potentielles grosses plu-values qu'il pouvait espérer sur certains joueurs (Chamakh, Gouffran, Krychowiak, Cavenaghi), le club en plus de beaucoup recruter de mauvais joueurs ou loins du trés haut niveau, peine à dénicher des pépites qui sont pourtant nombreuses à être formées en France.
Il n'y a pas non plus de ligne directrice dans la construction du groupe. Certains postes sont mal négociés, le latéral droit a longtemps n'était assuré que par Chalmé qui ne jouait pas en plus, pas de meneur de jeu alors qu'il en faudrait 2. Heureusement que Gillot a recyclé certains joueurs en milieux défensifs car il y aurait eu de gros manques, les milieux défs actuels n'ont de toute façon pas le niveau. Sur quasiment tous les postes du terrain, la politique sportive est faible sauf gardien, défense centrale (depuis cette saison) et attaquant, mais là encore, heureusement que Gillot a replacé Gouffran et Jussiê en attaque car ils avaient été recrutés comme ailliers.

J'ai déja parlé du laxisme de Triaud avec le manque de soutien avec Gillot et Tigana. Le copinage continue néanmoins avec un Bonnissel qui a démontré son incompétence, Deveseeler qui est perdu et que dire de Tavernost qui maintient Triaud.

La liste est longue des erreurs, et il y aurait encore beaucoup à dire.
 
 

Pseudo : hors-jeu

Voir profilContacter le membre

le 28 Nov. 14 à 10h49

Ben je maintiens mon qualificatif.
Quand on présente des chiffres on ne prend pas que Bordeaux mais aussi ceux des 19 autres clubs sinon on est malhonnête.

Moi je ne parle pas tactique recrutement ou gestion car contrairement à toi je n'ai passé aucun diplôme d'entraîneur ni de recruteur ni de président.
Donc je ne viens pas dire à posteriori "il aurait fallu faire ceci"
Ni maintenant "pour les 5 ans à venir il faut faire cela" car je suis totalement incompétent.

Je dis juste regardons tout et constatons que les baltringues à la tête des clubs c'est monnaie courante.
Au hasard Martel c'est mieux que JLT ?

Mais ne viens pas me parler de la gestion d'une entreprise.
Quand tu dis que les ressources sont garanties à 95%........ La glorieuse incertitude du sport t"en fais quoi?
Tu parles aussi du PPP
Mais quel club à part Paris peur financer un stade?
Lyon?
Les budgets faits il y a 10 ans quand l'OL écrasait le championnat ne sont plus de mise maintenant que le club a dû faire des emprunts et mulltiplie les déficits. J'attends la future rentabilité avec curiosité mais je parie qu'elle ne sera pas au niveau du modèle initial.

Bordeaux pouvait se payer un stade à 180M ?
Heu..... plutôt M6 pouvait faire cadeau à Bordeaux d'un stade de 180M
Oui et puis être proprio c'est aussi acheter le terrain, stade et parkings, et financer les VRD (routes et raccordements) et le budget est supérieur de 50 ou 100%

Oui, donneur de leçons après coup et dans les certitudes factices d'un clavier, c'est un métier.
 
 
Message supprimé le 28/11/2014 à 14:28 pour le motif suivant : A la demande de l auteur.
 

Pseudo : rooney

Voir profilContacter le membre

le 28 Nov. 14 à 19h25

Arrête ton char toi, chacun est libre sur ce forum de donner son avis sur le club sans se voir qualifier d'absurde, de donneurs de leçons. Faut pas s'étonner aprés que le ton monte.
Ce que je dis sur ce topic sauf rares exceptions, je l'ai dit bien avant que ça se passe ou au moment des événements.

Ce qui se passe dans les autres clubs ne doit pas devenir une référence. Les erreurs de Triaud sont identifiées et beaucoup auraient pu être évitées. Au final, il a largement dépassé le quota d'erreurs inhérent à un club bien géré. La perfection n'existe pas, mais la nullité de Triaud est bien réelle.

Pour ce qui est économique.
Un budget d'un club comme Bordeaux en ligue 1, ça s'anticipe largement.
Le sponsoring est déja défini avant le début de saison.
Pour le marketing, recettes stade, il suffit de prendre une fourchette basse comme 15 000 d'affluence = env 5M€
Les droits télé, il y a une part fixe de 12,5M€, une part pour les 5 derniéres saisons qui sont donc déja jouées (une part qui varie de 1 à 2 M€).
Il y a une part pour la notoriété. Pour Bdx elle varie entre 7 et 10M€ (la plupart du temps 10). Il suffit de planifier 9M€.
Et enfin le classement, un club comme Bordeaux avec l'effectif toujours à peu prés du même niveau des derniéres saisons, aurait du planifier une 8éme ou 9éme place, soit 6,8 ou 5,9M€.
Un budget peut comporter une marge d'erreur, mais en étant raisonnable, la surprise sera plutot bonne.

Tu ne sais pas ce qu'est un PPP pour un stade.
Un PPP ne consiste pas à faire porter le risque sur l'exploitant extérieur privé ! C'est juste une solution de facilité extrêmement couteuse pour les finances publiques et le club.
Organiser des concerts ou événements rapporte du pognon. M6 c'est pas des débutants qui tirent leurs ressources d'une seule activité, ils ont les moyens financiers d'organiser ça, sans compter RTL group qui est trés puissant.
Que ce soit en fonds propres ou accés aux banques, M6 et RTL group ont les moyens.

Le club se voit priver des ressources naming sur 30 ans. Nice moins médiatisé que Bordeaux a un naming à 1,8M€/an. 30 x 1,8 = 54M€. Bordeaux pouvait espérer minimum 75. Ca fait déja pas mal sur le prix du stade. Et je ne compte pas les concerts, boutiques et événements.

Pour le financement, 75M sera apportées par l'Etat et les CL. 20M d'avance par M6. La ville et le club paieront en loyers 200M sur 30ans. Ca fait donc 295M, pas mal pour un stade à 180. Et Vinci aura le naming et les activités annexes.

Bref, Vinci fait de gros bénéfs, le club et les finances publiques perdent beaucoup.
M6, RTL group auraient trés bien pu trouver des financements bancaires tous seuls avec quelques fonds propres. La Ville finance déja les infrastructures publiques et a sous vendu le terrain à Vinci, en plus de plusieurs dizaines de millions d'allégements fiscaux, donc c'est faux ce que tu dis sur le terrain et les VRD.
Il y avait tout à gagner à ce que le club ait son propre stade.
 
 

Pseudo : critiques

Contacter le membreVoir profil

le 29 Nov. 14 à 10h35

C'est quand même époustouflant de croire qu'on est à ce point plus malin et compétent que les gens en place

Mais quand même, prenons un exemple parmi d'autres en quoi le club est passé à coté d'une grosse plus-value avec Cavénaghi ? et pour des raisons différentes avec Krychowiak ? (pareil pour Gouffran et Chamakh d'ailleurs mais c'est vrai que c'est facile de réécrire l?histoire pour ces 2 là).
Edité le 29/11/2014 à 19:03
 
La critique est aisée et l'art est difficile.
 
Message supprimé le 29/11/2014 à 17:52 pour le motif suivant : Message à caractère injurieux.
 
471 messages
Filtrer ok
Vous devez être connecté pour écrire un message !