Connexion : S'inscrire

Les forums

Creer un sujet


72 messages
Filtrer ok

Pseudo : borjero

Contacter le membreVoir profil

29-Maxime Poundje

le 19 Sept. 15 à 07h47

Bravo maxime, je trouve tes performances en ce moment plus qu'honorable et suis vraiment désolé que les supporters girondins ne le remarque pas plus que ça!!!
De belles courses sur ton coté et des centres aux petits oignons, continue ainsi lâche rien tu va être une des très belles surprises girondines ...
 
 

Pseudo : yulito

Voir profilContacter le membre

le 20 Sept. 15 à 13h40

Un bon début de saison c'est vrai, il s'est relancé et grâce à l'accumulation de matchs,
Sagnol sera obligé de lui donner du temps de jeu, a lui de se montrer.

Un bémol quand même contre Liverpool où j'ai trouvé qu'il avait manqué totalement son match,
De mauvais contrôles quelques erreurs défensives et pas grand chose de positif...
Sur les autres matchs, c'est mieux !
 
 

Pseudo : critiques

Voir profilContacter le membre

le 30 Oct. 15 à 08h45

www.sudouest.fr...


Girondins de Bordeaux : Poundjé suit son chemin
0 commentaire
Publié le 30/10/2015 à 07h00 , modifié le 30/10/2015 à 07h00 par frédéric laharie
Il a connu des hauts et des bas mais l?arrière gauche des Girondins Maxime Poundjé est en train, petit à petit, de se faire une place. Toujours perfectible mais appuyé sur de belles valeurs
Girondins de Bordeaux : Poundjé suit son chemin
Maxime Poundjé doit encore trouver l?équilibre entre le travail défensif du poste d?arrière gauche et son penchant naturel vers l?attaque.
© photo guillaume bonnaud
I

l faut encore tendre l'oreille pour l'entendre mais la voix de Maxime Poundjé est une petite musique qui commence à porter du côté des Girondins. À 23 ans, pour sa quatrième saison professionnelle (1), il occupe une place à part entière dans l'effectif, crédité du cinquième temps de jeu (1 157 minutes) depuis le début de la saison.

C'est encore fragile, avec des hauts et des bas, mais à chaque fois, et personne ne peut lui enlever cette qualité, il réussit à se relever. De trois expulsions presque consécutives en 2013-2014. De dix dernières journées, la saison dernière, assis sur le banc ou même en tribune. De la mort, subite, de son agent Jean-Luc Sassus dont il était proche, en mai.

« Tout cela forge un homme », comme il dit. Mais la résilience est la profession de foi de ce croyant convaincu : « On pratique un métier qui est un jeu. Le jeu appelle l'erreur. Tu peux te tromper, mais tu n'as pas le droit de rester où tu es tombé ni de t'apitoyer. Le plus important après un échec est de se relever ».

C'est sur ce chemin-là qu'il avance, bien poussé par Patrick Guillou, l'un des adjoints de Willy Sagnol, et avec le soutien précieux et indéfectible de son père, qui a mis sa carrière d'économiste au FMI en veilleuse pour l'élever. « Petit à petit, je prends mes marques, je travaille dur depuis des années pour être titulaire, j'avance cap après cap ».

Dans le jeu, il cherche toujours le bon équilibre entre la sécurité défensive indispensable au poste d'arrière gauche et son penchant naturel pour l'attaque. Troisième centreur de Ligue 1, il doit encore travailler sa lecture du jeu. Il le sait, bosse à la vidéo pour « ne pas monter pour monter mais déclencher l'appel au bon moment. Mon modèle, c'est (le Parisien) Maxwell, son timing est intéressant ».
Une discussion avec Sagnol

Hors du terrain, il s'est aussi affirmé en osant par exemple provoquer la discussion avec son entraîneur Willy Sagnol, cet été en début de préparation. « Je voulais repartir sur de bonnes bases. Je lui ai clairement dit que j'avais toujours l'envie de réussir dans mon club formateur, à Bordeaux ».

Jeune homme bien éduqué et sensible, Maxime Poundjé est un « gentil ». Pas toujours une qualité dans ce monde de fauves qu'est le football professionnel. « J'ai compris que dans ce milieu, pour jouer, il ne faut pas faire de cadeaux. Je suis quelqu'un de réservé mais je dois m'affirmer, montrer à mes coéquipiers qu'ils peuvent compter sur moi. Être gentil, c'est bien, mais en ne parlant pas, je peux laisser croire qu'il est plus facile de me ?? bazarder'' ».

Il s'est aussi endurci vis-à-vis de la versatilité de certains commentaires sur les réseaux sociaux, aussi prompts à l'encenser après un bon match qu'à le « basher » après une défaite : « Ça fait partie du métier mais parfois, c'est dur? La critique, quand elle est constructive, me fait avancer. Mais pas quand c'est l'insulte? Honnêtement, je n'y fais plus attention, je préfère me concentrer sur ce métier vraiment magnifique et sur ceux qui sont toujours là pour moi, même dans les moments compliqués ».

En décalage avec le monde du football professionnel, Max ? Il en rigole : « C'est spécial, parfois? Mais très tôt, grâce à mes amis à côté du foot, j'ai su que la vie ?? normale'', ce n'est pas tout ce qu'on peut voir dans notre milieu ».
Sa fondation au Cameroun

Lui se contente « de se faire plaisir tranquillement » sans ressentir le besoin d'avoir « les derniers trucs qui coûtent cher ». Et quand ses coéquipiers s'étonnent parfois qu'il ne soit « pas le plus grand dépensier » de tous, il leur explique qu'une partie de son salaire, depuis ses premières feuilles de paie du centre de formation, sert à financer la fondation Pauline-Poundjé, du nom de sa grand-mère, qui paie la scolarité d'enfants démunis à Yaoundé au Cameroun.

« C'est dans la continuité de ce que réalisait ?? Maman Pauline'', une femme d'église. Si elle trouvait un enfant dans la rue, elle le recueillait et l'élevait comme le sien ».

« Fils unique qui a toujours grandi avec beaucoup d'enfants à la maison », Maxime a été éduqué dans cette ambiance de partage. Sa fondation en est pour lui la naturelle continuité, qui a du sens. « À quoi ça servirait de gagner autant d'argent ? Je trouve plus intéressant d'investir dans l'humanitaire ».

Alors, chaque été, il fait le voyage au Cameroun pour se rendre compte des progrès de la Fondation. « Cette année, on a inauguré la chancellerie. C'est une belle satisfaction de voir ces enfants qui réussissent ».

Et cela sera peut-être, bientôt, l'une des clés de ses succès.

(1) Il a été prêté un an à Nîmes en Ligue 2 en 2011-2012.
 
La critique est aisée et l'art est difficile.
 

Pseudo : tiganesque

Voir profilContacter le membre

le 12 Nov. 15 à 08h38

Ya une concurrence entre les 2 même si je sens Poundje + talentueux balle au pied et + explosif aussi

Mais il reste tellement irrégulier, même si son niveau moyen s'est considérablement amélioré et qu'il a gagné du tps de jeu légitime

n'empéche qu'il s'impose pas, mais pas du tout totalement à l'image de ce FCGB moyennasse qui décolle pas et dont on ne peut pas attendre grand chose sauf des moitiés d'exploit et encore des "moitiés" ...
 
 

Pseudo : fabbordelais

Contacter le membreVoir profil

le 12 Nov. 15 à 18h23

Je trouve qu'il réalise un plutôt bon début de saison.
 
 

Pseudo : borjero

Contacter le membreVoir profil

le 07 Août 16 à 08h58

Comme chaque début de saison je te renouvelle mes encouragements, j'espère que cette saison sera enfin la tienne, je reste persuadé que tu es sous coté, mais je pense qu'avec l'arrivée de jocelyn tu vas enfin t'imposer ....bonne chance maxime
 
 

Pseudo : yulito

Voir profilContacter le membre

le 07 Août 16 à 11h42

Il est possible que le changement d'entraîneur lui soit bénéfique, c'était un joueur prometteur en jeunes,
Il a eu un début de carrière difficile avant de stagner à un niveau insuffisant.
Ce ne sont que des matchs amicaux, mais je l'ai vu plus entreprenant que les dernières saisons,
Il a l'air plus libéré, à moins que ce soit le manque d'enjeu ?

S'il progresse un peu dans son placement et fait attention à ces gestes parfois fougueux,
Il est souvent à la limite du rouge ou de penalty, il peut largement faire la saison à gauche
Avec son apport offensif qui est intéressant, vitesse, percussion, centres corrects.

En tout cas, pour lui, je pense qu'il y a encore de l'espoir contrairement à Contento,
Faudrait se renseigner sur le mec qui a eu la bonne idée de dénicher le Munichois?
 
 

Pseudo : borjero

Contacter le membreVoir profil

le 08 Août 16 à 09h03

Le bonheur c'est comme une paire de lunette on le cherche partout alors qu'il se trouve sur nos oreilles...
Poundje n'a pas moins démérité que les autres, à chacune de ses sorties je le trouve plein d'entrain, et de tout nos latéraux il n'est pas le moins habile pour les centres loin s'en faut ...
J'aimerais qu'on lui laisse une vraie chance pas comme les recrues qu'on surpaie et à qui les crédits sont parfois illimités..
 
 

Pseudo : kankuro

Contacter le membreVoir profil

le 08 Août 16 à 13h33

Poundjé a débuté la saison dernière comme titulaire à gauche avant de ce faire prendre la place par Contento.
Il avait fait une bonne préparation mais, il n'avait pas tenu le niveau sur la durée. Contento avait un peu plus de régularité...

C'est un garçon que j'aimerai voir réussir ici, mais, plus le temps passe et plus cela me semble difficile.
 
 

Pseudo : yulito

Contacter le membreVoir profil

le 08 Août 16 à 14h10

C'est probablement pour lui comme pour Laborde la dernière saison pour espérer s'imposer chez nous.
Gardons espoir, mais c'est marrant de voir que certains joueurs plutôt convaincants en CFA ne parviennent
pas à passer le cap, alors que d'autres assez quelconques s'imposent en pro plus facilement...
 
 

Pseudo : tiganesque

Voir profilContacter le membre

le 10 Août 16 à 16h15

le coté irrationnel du foot, me suis souvent posé la question sur la relativité des choses dans le ballon !

y'a plein de théories la dessus, une discipline tactique et collective qui + elle est élevée + elle permet de s'exprimer les joueurs qui ont du talent

Mais tu as aussi la mental qui fait la différence, au + haut niveau tu vois des mecs à l'entrainement qui sont très forts, mais qui n'arrivent jamais à se transcender lors des matchs devant des 30.000 personnes

Pour cela que le secteur du recrutement est si aléatoire et indécis
 
 

Pseudo : borjero

Contacter le membreVoir profil

le 14 Août 16 à 07h53

Bravo maxime très bon match, est ce enfin ton année, je le souhaite en tout cas ..
 
 
72 messages
Filtrer ok
Vous devez être connecté pour écrire un message !