Connexion : S'inscrire

Les forums

Lettre ouverte des irreductibles

Creer un sujet


1 message
Filtrer ok

Pseudo : Irreductible33

Voir profilContacter le membre

Lettre ouverte des irreductibles

le 21 Avr. 14 à 13h53

Bonjour,

Nous venons vers vous en réponse aux récentes offensives subies par le public du FC Girondins de Bordeaux, qui, n'a hélas pas le pouvoir de prendre la parole pour se défendre, injustice que nous souhaitons rectifier
à présent par la voix de notre association ; elle s'exprime au nom de ses quelques 130 adhérents et presqu'autant de sympathisants répartis sur toutes les tribunes de Lescure depuis 15 ans, et se veut aussi représentative d'une large diversité sociale et rapportant l'opinion de nombreux supporters Bordelais.

Et chacun d'y aller récemment de sa petite phrase assassine pour critiquer la faible fréquentation actuelle qui touche notre club.
Cela nous pouvons encore l'admettre venant de journalistes locaux en mal de polémique ; mais il est plus difficile d'accepter les "attaques" venant de ceux-là même qui sont en charge de la destinée du Haillan, et qui demeurent pourtant les premiers responsables de la situation qu'ils dénoncent...

C'est tout de même bien osé et bien mal connaître son propre "fonds de commerce" que de porter de si cruelles déclarations médiatiques
(journal l'Equipe de la semaine) : "c'est un public de spectateurs, pas de supporters" - "le public Bordelais est difficile" etc...
Des piques incompréhensibles venant du club à l'encontre de ceux qui souffrent le plus durement de cette lente déconfiture sportive entamée
depuis fin 2009. Voilà qui ne va pas contribuer à améliorer le lien qui semble hélas bien disloqué...

Au-delà de la manière désastreuse et de l'absence de résultats sportifs, et bien loin des explications scabreuses entendues ces derniers temps, la raison de la désaffection du stade se trouve pourtant bien devant nos yeux.

Le Supporter Bordelais impuissant ne peut que montrer sa désapprobation par son absence, parce qu'il ne veut plus cautionner par sa présence
certains choix répétés ainsi que le désengagement financier de son actionnaire qui se disait pourtant si ambitieux il y a peu...

Nous entendons maintenant les plaintes sur un déficit financier à hauteur de 7 Millions d'euros, ce qui n'est certes pas rien. Dans le même temps, une pareille somme va-t-elle mettre en péril les finances d'un groupe si puissant qu'il engrangeait récemment 112 000 000 d'euros de bénéfice net ?
Si l'on refuse l'idée de perdre aux jeux, il est plus sage alors de ne pas y participer...

De son côté le Fan Girondin est fier de son standing et de son passé riche de conquêtes prestigieuses ; il est si chauvin dans son âme qu'il peut
difficilement accepter que la compétitivité de son équipe soit tombée si bas?.. en venant de si haut !

Il se trouve tellement désabusé qu'il se sent dépossédé de sa passion après tant d'années de gloire, que le voici désormais en errance dans son sentiment d'absence d'améliorations futures envisageables...

L'affluence actuelle est certainement la plus basse jamais connue depuis plus de 35 ans; et c'est un clair désaveux pour ceux qui sont responsables de ce gâchis incommensurable.
Mais c'est quand même avoir la mémoire bien courte que d'oublier les 80000 personnes ivres de bonheur sur les Quinconces un soir de mai 2009 ; ou bien les quelques 33000 fidèles présents au stade de France pour enlever une Coupe des griffes de l'ogre Lyonnais, et encore les 30000 spectateurs de moyenne au stade ayant suivis les années post-titres (1999-2009).

Peu de clubs en France ont eu la chance de connaître un tel engouement à notre connaissance, et de surcroît sans que cela ne s'accompagne "d'émeutes festives" auxquelles on assiste souvent çà et là....

Mais c'est aussi faire peu de cas de son public que de ne pas faire appel d'une sanction telle qu'un HUIS CLOS, aussi injuste que disproportionnée.
Nous avons écrit au club afin qu'il se montre symboliquement solidaire de tous ses supporters pour cette occasion.
Nous attendons toujours à cette heure une réponse...

Sans aucune ambiguïté possible sur ses résultats, cette équipe 2013-2014 de triste mémoire récolte bien ce qu?elle sème mais fait ce qu'elle peut avec ce qu'elle a, et finalement elle récupère bien en retour le public qu'elle mérite.

Pour se faire oublier, ne lui reste plus qu'à assurer le minimum syndical pour le match de gala annuel en clôture de saison : ne surtout pas perdre face au rival de toujours, et ainsi éviter d'entrer dans la plus sombre histoire que le club ait connu; car son public bien présent ce jour-là, ne le lui pardonnerait pas !

Après quoi, il faudra bien passer à autre chose; en attendant un vrai changement tant espéré...

Le bureau des IRREDUCTTIBLES BORDEAUX.
 
 
1 message
Filtrer ok
Vous devez être connecté pour écrire un message !