Connexion : S'inscrire

Les forums

Guingamp 1 - 1 Bordeaux (Lewczuk, Briand)

Creer un sujet


84 messages
Filtrer ok

Pseudo : critiques

Contacter le membreVoir profil

Guingamp 1 - 1 Bordeaux (Lewczuk, Briand)

le 16 Nov. 16 à 13h30

Tout est dans le titre
 
La critique est aisée et l'art est difficile.
 

Pseudo : ciob4546

Voir profilContacter le membre

le 16 Nov. 16 à 16h30

excellente occasion de voir notre niveau après cette trêve....si on n'a progressé ou si on s'est installé dans le confortable...!!!

déjà ramener un point, serait déjà très positif...ça sera pas cadeau chez les bretons qui sont joueurs.....a nous de montrer
qui est le patron si on veut espérer accrocher une coupe temps souhait par le petit père Triaud/NDT, ça commence pas là...!!!

il va falloir se bouger sérieux, se défoncer, avec du collectif et penser qu'un match, c'est 90mn et plus....auront-ils l'envie...!!!

réponse dimanche après-midi au environ de 16h45 et de brouettes....!!!
Edité le 16/11/2016 à 17:52
 
 

Pseudo : zzx

Contacter le membreVoir profil

le 16 Nov. 16 à 16h54

Match qui devrait etre interessant pour nous car l'en avant ne ferme pas trop le jeu, vu nos difficultes contre des equipes qui betonnent.
En esperant que les joueurs aient bien bosse pdt la treve, je mise sur une victoire 2-1.
Attendons la 36eme journee avant de parler de quoi que ce soit d'autre que le prochain match...
Edité le 16/11/2016 à 16:56
 
Un chef de projet c'est un type qui est persuadé que 9 femmes peuvent faire un bébé en 1 mois ...
 

Pseudo : fabbordelais

Contacter le membreVoir profil

le 16 Nov. 16 à 18h19

Selon moi, c'est victoire obligatoire en Bretagne.

ALLEZ BORDEAUX !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
 

Pseudo : haan

Voir profilContacter le membre

le 16 Nov. 16 à 19h18

Pas question de sous-estimer notre adversaire de dimanche au vu de leur classement et leur bonne dynamique en cours grâce au travail de Kombouaré qui parvient à les booster.

Ce sera compliqué puisque aucun club ne s'est encore imposé au Roudourou depuis le début du championnat.
Nous, nous l'avions fait mais c'était la saison passée sur le score flatteur de 4 à 2. On recommence ? chiche !

Le probable retour de l'expérimenté Carrasso viendrait compenser la suspension de Pallois.
Lewczuk et Sertic devraient donc former la charnière.
Rolan avec son heure passée sur les terrains sud-américains en 2 rencontres devrait lui aussi être aligné malgré le long déplacement et bien-sûr s'il ne rate pas son avion !

Allez Bordeaux !
 
 

Pseudo : ciob4546

Voir profilContacter le membre

le 16 Nov. 16 à 19h22

zzx a écrit:
Match qui devrait etre interessant pour nous car l'en avant ne ferme pas trop le jeu, vu nos difficultes contre des equipes qui betonnent.
En esperant que les joueurs aient bien bosse pdt la treve, je mise sur une victoire 2-1.
Attendons la 36eme journee avant de parler de quoi que ce soit d'autre que le prochain match...

tu veux surement dire 38 éme journée avec le déplacement à Lorient....?
Edité le 16/11/2016 à 19:22
 
 

Pseudo : critiques

Voir profilContacter le membre

le 16 Nov. 16 à 19h35

www.sudouest.fr...



Girondins : opposition à 11 contre 11 avec Lewczuk et Carrasso




A la Une / sport / football / Girondins de Bordeaux / Publié le 16/11/2016 . Mis à jour à 18h08 par N.L.G.

L'international polonais et le gardien ont participé normalement ce mercredi à une séance axée sur le travail tactique. Malcom et Kiese Thelin ont couru, Rolan est attendu demain

Aquatre jours du déplacement à Guingamp, dimanche (15 heures), l'effectif des Girondins se complète : après Paul Bernardoni (France U20), le Polonais Igor Lewczuk, qui n'est pas entré en jeu lors des deux matchs de sa sélection, a repris l'entraînement ce mercredi.

Egalement de retour, Malcom (Brésil U20) et Isaac Kiese Thelin, buteur mardi avec la Suède en Hongrie (2-0), se sont eux contentés de courir avec Adam Ounas, qui débute sa phase de reprise après sa lésion aux ischio-jambiers à Marseille le 31 octobre. Ne manquaient plus qu'à l'appel que Milan Gajic, titulaire lors des des deux matchs de barrage de l'Euro espoirs avec la Serbie contre la Norvège (qualification à la clé) et Diego Rolan resté sur le banc mardi avec l'Uruguay au Chili. Ils sont attendus demain.
Poundjé avec la défense probable

Après avoir repris les séances avec ballon mardi, Cédric Carrasso a lui participé normalement à toute la séance - spécifique gardien puis collectif - cet après-midi. Un entraînement axé sur le travail tactique avec une opposition à 11 contre 11, sans puis avec buts : d'un côté une équipe organisée, comme contre Lorient il y a 10 jours, en 4-4-2 avec milieu en losange (évolutif en 4-3-3) où Jérémy Menez, en "numéro 10", a évolué devant les relayeurs Jaroslav Plasil et Valentin Vada et derrière la paire d'attaquants Kamano - Laborde ; de l'autre, une formation en 4-4-2 à plat où se trouvait le bloc défensif probable pour le déplacement à Guingamp.

Nicolas Pallois suspendu, Igor Lewczuk et Grégory Sertic étaient associés en charnière centrale entourés de Youssouf Sabaly et de... Maxime Poundjé, qui pourrait faire son retour à la place de Diego Contento. Jérôme Prior et Cédric Carrasso se sont succédés dans les buts derrière eux. Jérémy Toulalan était positionné devant, en compagnie de Mauro Arambarri.

Les jeunes Zaydou Youssouf, Jules Koundé et l'habitué Jorris Romil y ont été intégrés.

Nicolas Maurice-Belay poursuit sa réathlétisation, Thomas Touré est arrêté.
 
La critique est aisée et l'art est difficile.
 

Pseudo : fabbordelais

Contacter le membreVoir profil

le 17 Nov. 16 à 20h29

Je pense aussi que la défense centrale sera Lewczuk-Sertic.
 
 

Pseudo : ciob4546

Voir profilContacter le membre

le 18 Nov. 16 à 10h49

www.webgirondins.com...
Carrasso touché au genou pendant l'entraînementle 18/11/2016 à 10h45 | Commentaires

Cédric Carrasso a été touché au genou gauche pendant l'entraînement ce matin. Le gardien des Girondins avait repris l'entraînemnent normalement depuis quelques jours.

Le portier est selon les observateurs sérieusement blessé. Il a été reconduit au vestaire accompagné par ses coéquipiers. C'est une triste nouvelle pour l'homme fort des Girondins.

ça, c'est pas une bonne nouvelle......espérons une fausse alerte....!!!
Edité le 18/11/2016 à 10:51
 
 

Pseudo : zzx

Voir profilContacter le membre

le 18 Nov. 16 à 12h22

ciob4546 a écrit:
zzx a écrit:
Match qui devrait etre interessant pour nous car l'en avant ne ferme pas trop le jeu, vu nos difficultes contre des equipes qui betonnent.
En esperant que les joueurs aient bien bosse pdt la treve, je mise sur une victoire 2-1.
Attendons la 36eme journee avant de parler de quoi que ce soit d'autre que le prochain match...

tu veux surement dire 38 éme journée avec le déplacement à Lorient....?
Non non. On pourra faire des plans sur une qualif europeene des la 36eme ...
Maintenant, c'est trop tot.
 
Un chef de projet c'est un type qui est persuadé que 9 femmes peuvent faire un bébé en 1 mois ...
 

Pseudo : critiques

Voir profilContacter le membre

le 18 Nov. 16 à 16h40

Carrasso - Des nouvelles de Cédric




Entorse du genou et lésion méniscale associée
vendredi 18 novembre 2016 - 16h11


www.girondins.com...


Cédric Carrasso souffre d'une entorse du genou avec une lésion méniscale associée.


L'IRM passée cet après-midi par notre gardien a révélé une entorse du genou gauche avec une lésion méniscale associée.



Cédric Carrasso consultera un chirurgien dans les prochains jours afin d'affiner le diagnostic et de déterminer de manière plus précise la suite des soins.



girondins.com vous tiendra informés de l'évolution de la blessure de Cédric Carrasso.
Edité le 18/11/2016 à 16:40
 
La critique est aisée et l'art est difficile.
 

Pseudo : fabbordelais

Contacter le membreVoir profil

le 18 Nov. 16 à 17h26

J'espère que ce n'est pas trop grave.
 
 

Pseudo : forever_bx

Contacter le membreVoir profil

le 18 Nov. 16 à 18h09

Courage à lui!

Concernant dimanche : on vient, on gagne et on s'en va!
 
 

Pseudo : ciob4546

Voir profilContacter le membre

le 19 Nov. 16 à 10h51

pour l'ami Cédric, c'est pas bon signe ces blessures à répétions......ça sent la fin d'après moi....mais bon, si un spécialiste peut
nous en dire plus....je suis preneur.....!!!

ça va surement changer la donne pour le mercato pour Bernardoni ...!!!

j'espère que ça sera une motivation supplémentaire pour le groupe pour aller chercher la victoire....une façon de lui rendre
hommage façon de parler....!!!
Edité le 19/11/2016 à 10:56
 
 

Pseudo : critiques

Voir profilContacter le membre

le 19 Nov. 16 à 10h59

www.sudouest.fr...


Guiguamp - Bordeaux : un retour sous émotion




Publié le 19/11/2016 . Mis à jour à 08h13 par THIERRY VAUTRAT t.vautrat@sudouest.fr
S'abonner à partir de 1€


Jocelyn Gourvennec : « Je ne sais pas comment je vais vivre ce retour. » © photo quentin salinier
Article abonnés Retourner au Roudourou où il a vécu une belle aventure de six ans, sera très particulier pour Jocelyn Gourvennec. Il s?y prépare mais se concentre sur la nécessité de gagner .

Il ne s'en cache pas, revenir au Roudourou, demain sera pour lui un moment particulier. On ne passe pas six ans dans un club sans que cela ne vous marque, sans y créez des liens très forts. Jocelyn Gourvennec ne pourra sans doute pas réprimer son émotion. « Je ne sais pas comment je vais vivre ce retour », avoue l'entraîneur bordelais. « Cela va me faire bizarre mais aussi à Éric (Blahic) et Kevin (Plantet).

Guingamp est un moment important de sa vie, écrit tout au long d'une belle épopée, entamée en National et conclue en Ligue Europa? Il y gagna de l'expérience et une haute considération pour la façon offensive qu'il avait de faire jouer ses équipes. « Je suis arrivé sur un traumatisme, celui d'une descente de Ligue 2 en National », glisse-t-il. « C'était un gros traumatisme, car l'équipe avait été reléguée, alors qu'elle jouait la montée en Ligue 1? Je suis arrivé là-dessus. Et tout ce qu'on a fait ensuite tous ensemble fut une aventure incroyable. On est parti de très bas, en juin 2010. Ce n'est pas anodin? »

« La coupe, c'est plus fun »

D'un parcours riche de belles victoires, avec un succès en Coupe de France en 2014, il retient surtout le match de la montée en Ligue 2 « à Rouen, tout au bout du championnat de National. Ce succès a tout conditionné. Il y avait le statut pro du club en jeu, des emplois en jeu, la santé financière du club en jeu. C'était une grosse responsabilité que d'atteindre l'objectif fixé. Ce fut un soulagement pour tout le monde et le début du renouveau, car c'était à nouveau du positif. Quand on monte d'une division, c'est toujours positif. Ce fut le début d'une belle dynamique. »

Gagner la Coupe de France en 2014 contre Rennes constitua malgré tout un moment fort. « C'était différent. La coupe, c'est plus fun, on se prend au jeu. C'est toujours du bonus. La montée en L2, c'est l'avenir du club qui était en jeu mais c'est vrai que gagner la coupe en 2014, c'était quelque chose d'incroyable. »

Ce succès ouvrit la voie à une saison superbe, la plus belle que Jocelyn Gourvennec ait vécue dans les Côtes-d'Armor, riche de 54 matches comme Bordeaux il y a deux ans, avec des exploits en Coupe d'Europe, « quatre parties sur huit remportées », une demi-finale de Coupe de France et une dixième place en Ligue 1. « C'est une fierté que d'avoir réussi cela car Guingamp n'est jamais planifié pour faire aussi bien. Le bilan a été très positif. »

Gérer ses émotions

Ainsi est-il parti la tête haute, pour épouser le destin que Bordeaux lui offrait sur la solidité de son bilan. « J'ai quitté le club en le laissant en Ligue 1, avec un actif joueurs et une santé financière assurée. Tous les signaux étaient au vert. Je suis très fier d'avoir participé à cela. »

Il lui faudra, dimanche, gérer ses émotions, être maître de lui-même, même s'il reconnaît que c'est plus facile comme entraîneur que comme joueur. « Je l'ai souvent vécu comme joueur », expose-t-il. « Cela s'est parfois très bien passé, parfois très mal, parce que l'émotion prenait le dessus. Et ce n'est pas bon. Quand on est joueur, on crée, on est acteur, on fait des choses pour lesquelles on a besoin d'être inspiré et parfois l'émotion vous inhibe un peu. Entraîneur c'est différent. Je prépare mes joueurs, ceux de Bordeaux. Eux, ça n'est pas leur problème. Mon ressenti, c'est autre chose. »

Le coach des Girondins reconnaît qu'il aura plaisir à revoir certains de ses joueurs qu'il a conseillés, guidés, comme s'ils avaient été ses enfants. Pour autant, le plaisir des retrouvailles ne l'emportera pas sur ses nécessités sportives. « Tout cela, c'est derrière moi, je suis entraîneur des Girondins. Je ne me trompe pas d'objectif », assure-t-il posément. « On est dans notre championnat, il y aura un match à jouer. J'espère qu'on fera un résultat positif et que l'on gagnera là-bas. »

Nouveau coup dur pour Cédric Carrasso

Décidément 2016 est une année maudite pour Cédric Carrasso. Déjà victime d?une rupture des ligaments croisés du genou gauche le 23 janvier à Nantes, le gardien des Girondins s?est à nouveau blessé à ce genou hier à l?entraînement. Il s?est fait mal au cours d?une petite opposition, en plongeant pour arrêter un ballon sur une tête de l?un de ses coéquipiers. « Son pied s?est planté dans la pelouse, son genou a tourné », expliqua Jocelyn Gourvennec lors de son point presse, tout en annonçant son forfait pour dimanche.
Comprenant que c?était grave, ses coéquipiers l?entourèrent aussitôt. Il fut relevé et ramené aux vestiaires soutenu par Franck Manteaux et Éric Blahic. L?Avignonnais craignait le pire avant d?aller passer une IRM. L?image révéla qu?il souffrait d?une entorse du genou gauche avec lésion du ménisque externe. Il devrait, dans les prochains jours, aller consulter Jean-Pierre Franceschi, le chirurgien marseillais qui l?a opéré lors de ses deux précédentes blessures, pour savoir quelle suite à donner à cette entorse.

Fini pour 2016

Il est de toute façon plus que vraisemblable qu?on ne reverra pas Cédric Carrasso avant 2017. Dans l?hypothèse où il pourrait se remettre assez vite d?une éventuelle intervention sous arthroscopie, on ne le voit pas précipiter un hypothétique retour pour un ou deux matches.
C?est un coup dur pour l?ancien gardien de l?OM qui avait travaillé dur tout au long du printemps, pour retrouver son niveau et sa place de titulaire dans les buts des Girondins pour le match de la 3e journée fin août face à Nantes.
Cédric Carrasso avait ensuite enchaîné les matches, jusqu?à celui de Nancy, le 23 octobre où il fut victime d?un décollement de l?aponévrose de l?ischio-jambier droit, en courant pour aller chercher un ballon dans les arrêts de jeu.
Après un travail de réathlétisation d?une dizaine de jours, il avait repris progressivement un entraînement spécifique cette semaine, avec l?ambition de jouer à Guingamp, ce match qui lui tient toujours à c?ur face à des supporters qui l?ont toujours adulé.
Son retour avait été préparé avec prudence. « On avait géré son début de semaine », expliqua Gourvennec. « Il s?était entraîné de façon partielle mercredi et de façon normale jeudi. Il a travaillé ce matin, tout allait bien?.»
Jérôme Prior, qui avait joué les trois derniers matches, poursuivra donc son intérim dans les buts bordelais dimanche. Et le prolongera au moins jusqu?à la trêve.
 
La critique est aisée et l'art est difficile.
 

Pseudo : fabbordelais

Contacter le membreVoir profil

le 19 Nov. 16 à 15h27

J'ai confiance en Prior, si c'est lui qui joue comme titulaire.
 
 

Pseudo : ciob4546

Voir profilContacter le membre

le 19 Nov. 16 à 19h36

Jocelyn Gourvennec a convoqué un groupe de 19 joueurs pour ce déplacement à Guingamp.

Nicolas Pallois est suspendu pour cette rencontre et le jeune joueur des U19, Zaydou Youssouf, intègre le groupe pro.

Le groupe bordelais : Prior, Bernardoni, Sabaly, Gajic, Poundjé, Contento, Lewczuk, Sertic, Toulalan, Plasil, Vada, Traoré, Kamano, Malcom, Thelin, Menez, Laborde, Rolan, Youssouf.

Source: Girondins.com.
 
 

Pseudo : ciob4546

Voir profilContacter le membre

le 20 Nov. 16 à 06h34

vu le classement provisoire ce matin, une victoire serait un très joli coup au classement....!!!

le onze de départ, va nous donner un peu la tendance du jeu mis en place.....le coach a le choix....!!!

Prior, Sabaly, Lewczuk, Sertic, Poundjé ou Contento en défense, ça devrait être ça....!!!

le milieu sera la clé d'une victoire ou pas....tracteur ou turbo ....!!!

devant, il serait grand temps que ces messieurs ajuste la mire....!!!

verdict juste avant 17h.....!!!

allez les gigis....
 
 

Pseudo : Freewheels

Contacter le membreVoir profil

le 20 Nov. 16 à 12h04

Effectivement il y a un très bon coup à jouer au classement. Guingamp est une équipe assez joueuse et on pourra peut être profiter des espaces...
forever_bx a écrit:
Courage à lui!

Concernant dimanche : on vient, on gagne et on s'en va!
Tout est dit! C'est simple le foot, non?
 
 

Pseudo : critiques

Voir profilContacter le membre

le 20 Nov. 16 à 14h40

www.sudouest.fr...


Guigamp - Bordeaux : l?examen de passage pour les Girondins





Publié le 20/11/2016 . Mis à jour à 09h39 par NICOLAS LE GARDIEN n.legardien@sudouest.fr
S'abonner à partir de 1€





Kamano devrait être reconduit dans le trio offensif. © photo f. cottereau
Article abonnés Face à l?inattendu quatrième, les Girondins, en quête de référence, devront imposer leur jeu.

De la Bretagne à la Gironde, le sujet a animé la semaine. Il devrait occuper l'actualité jusqu'à 15 heures : l'entraîneur girondin, Jocelyn Gourvennec, a beau vouloir se plonger dans sa bulle, il lui sera difficile de rester de marbre à l'hommage promis par le Roudourou pour son premier retour à Guingamp. Cette émotion-là ne devrait toutefois pas passer la première minute de jeu. Pour les Girondins et leur entraîneur, la pression est ailleurs.

Faire plus, faire mieux, monter l'exigence : du président Jean-Louis Triaud jusqu'aux joueurs, les locutions se sont répétées les trois dernières semaines. Comme il n'est pas encore trop tard, dans une Ligue 1 où six équipes se serrent en quatre points au pied du podium, le bloc de matchs qui démarre (1) est une nouvelle chance d'oublier les unités perdues et de rester fixer sur l'objectif : entre la « 3e et 5e place », a précisé Jean-Louis Triaud, le top 5 à la trêve pour Jocelyn Gourvennec. L'opportunité ne repassera pas éternellement. « On connaît les conséquences d'une victoire mais je ne fais pas de ce match un aboutissement. Je veux vraiment que l'on soit régulier et dans la performance jusqu'à Noël », a affirmé le coach, dont les hommes peuvent récupérer la 4e place dès aujourd'hui.

« Imposer notre jeu »

Jusqu'à cette journée, le sésame était entre les mains de Guingampais qui « se sont enfin fait confiance de manière régulière, ont haussé le niveau » selon leur ex-mentor. « Chatouillé par deux-trois réflexions de cadres » de l'En Avant cet été, l'ancien milieu avait lui souligné le niveau technique supérieur de l'effectif trouvé au Haillan. Il reste aux intéressés à le prouver, et au maître d'?uvre de l'optimiser. On ne construit pas en trois mois un collectif aussi huilé qu'au fil de six années et Gourvennec cherche encore. Après avoir retrouvé des repères et de la fraîcheur en août-septembre et après avoir stabilisé leur assise défensive, les Bordelais courent derrière la justesse et la constance dans le liant offensif. à Marseille par le bloc équipe et le pressing, contre Lorient par séquences, la dynamique est repartie dans le bon sens. Pas de quoi faire lever les foules, mais suffisant pour engranger des points et être invaincu depuis cinq matchs.

Cet après-midi, Gourvennec devrait reconduire la base du milieu choisi face aux Merlus, avec Toulalan dans sa meilleure position et Vada et Plasil plus hauts. L'étape suivante concerne le lien avec le trident offensif et sa composition. Diego Rolan a confirmé sa réussite retrouvée en marquant avec l'Uruguay. François Kamano a apporté de la percussion lors des trois dernières rencontres. Le sacrifié au coup d'envoi pourrait être Malcom, en perte de vitesse, pour offrir à Jérémy Menez un rôle de numéro 10 se projetant. « Guingamp laisse le ballon à l'adversaire, analyse Gourvennec. Le principal est que l'on réussisse à imposer notre jeu et à anticiper leurs points forts. Ils ont des transitions très courtes, ça va vite. Ils se créent des occasions, mais en concèdent aussi. »

Prior, prouver sur la durée

À l'autre bout du terrain, plus que vers l'absence d'un Nicolas Pallois déterminant en octobre, les regards se tourneront vers Jérôme Prior. L'entorse du genou de Cédric Carrasso offre une occasion au jeune portier de s'affirmer sur la longueur. Son début d'interim avait été intéressant, l'après-midi dira si la mésentente avec Contento contre Lorient l'a ébranlé.

En coulisses, le mois à venir servira aussi à affiner les ajustements souhaités au mercato de janvier. Dans le top 5, il serait plus serein.

(1) Réception de Dijon, voyage à Bastia, venues de Lille et Monaco, déplacement à Montpellier et réception de Nice.
 
La critique est aisée et l'art est difficile.
 
84 messages
Filtrer ok
Vous devez être connecté pour écrire un message !