Connexion : S'inscrire

Les forums

Creer un sujet


80 messages
Filtrer ok

Pseudo : critiques

Contacter le membreVoir profil

Eh oui, c'est une victoire, Bordeaux 1 - Toulouse 0 (Vazy Vada)

le 17 Janv. 17 à 12h06

Seule la victoire comptera, le reste n'aura aucun intérêt.
Cette équipe est elle capable de se venger et/où de renouer avec la victoire en L1 et/où de s'imposer à domicile ?
Edité le 17/01/2017 à 12:07
 
La critique est aisée et l'art est difficile.
 

Pseudo : haan

Voir profilContacter le membre

le 17 Janv. 17 à 15h37

critiques a écrit:
Seule la victoire comptera
Clair, "l'idée" d'un match nul est formellement interdite (parlons même pas d'une défaite...)
Ce serait chic de s'imposer, non seulement pour les trois points, mais aussi effectivement leur rendre la monnaie de nos 2 lourdes défaites consécutives du Stadium. Mais là je m'avance présomptueusement et même si Toulouse semble dans le dur actuellement.
Messieurs les joueurs faites vous plaisir et jouez.

Allez Bordeaux !
 
 

Pseudo : triauddegage75

Contacter le membreVoir profil

le 17 Janv. 17 à 16h01

La derby de la garonne, à domicile pas le droit à l'erreur !

Prono 2 a 1
 
 

Pseudo : ciob4546

Voir profilContacter le membre

le 17 Janv. 17 à 16h18

auront-ils un peu de fierté professionnelle pour une fois pour prendre les 3 points nécessaire pour encore espérer accrocher
le bon wagon..... !!!

la combativité, l'agressivité, la solidarité, etc...devront être présente pendant 90mn et plus, si on veut un résultat positif...
en seront-ils vraiment capables ....!!!

il ne faudra pas louper non plus les occases, comme on l'a fait les derniers matchs.....!!!

allez les gigis
 
 

Pseudo : mrmatchnul

Contacter le membreVoir profil

le 17 Janv. 17 à 16h41

en sont ils capables? pour moi oui! enfin sur le papier! et je reste persuadé que nous avons l effectif pour finir 5eme! (non je ne fume pas ) mais comme dit ciob4546 il faut de la combativité l agressivité solidarité et ca malheureusement....... j en suis moins persuadé
mais j ai envie d y croire encore!! (c est mon coté naïf je sais.... )

allez les gigis!!!!
 
 

Pseudo : choledoc

Contacter le membreVoir profil

le 17 Janv. 17 à 16h48

Espérons à nouveau une envie de revanche après la rouste du match aller, espérons, espérons....
...5°...restons un peu lucide à la vue du jeu proposé ,de l'inconstance des résultats (2 victoires en 13 matchs) et du manque de fierté/talent de ce groupe.
Cela fera comme les années précédentes; seulement l'impression que l'on peut y arriver..et les éternels regrets en fin de saison.
Edité le 17/01/2017 à 16:51
 
 

Pseudo : ciob4546

Voir profilContacter le membre

le 17 Janv. 17 à 17h57

SUD OUEST

Forfait samedi à Angers (1?1), l?attaquant s?est entraîné avec le collectif au Haillan, quatre jours avant la venue de Toulouse

Thomas Touré (en rééducation) mis à part, l?ensemble du groupe professionnel des Girondins, accompagné des stagiaires pros Zaydou Youssouf, Jorris Romil et Jules Koundé, étaient sur le terrain ce mardi après-midi pour le début de la préparation du match contre Toulouse samedi (20 heures).

Après un footing et du travail en salle le matin, les Bordelais ont effectué un circuit de passes à base de jeu à 2 et jeu à 3 puis un exercice de conservation ? récupération à 10 contre 10 avec trois jokers. Forfait samedi à Angers (1?1) à cause d?adducteurs douloureux, Jérémy Menez a participé à toute la séance. L?attaquant, qui n?a plus joué depuis son expulsion à Montpellier le 17 décembre, devrait donc postuler pour samedi.

Adam Ounas s?est lui fait une petite frayeur en fin d?entraînement lorsque sa cheville a tourné sur un appui. A priori plus de peur que de mal pour le gaucher, rentré aux vestiaires en boitant mais sans aide.
 
 

Pseudo : scapulatus

Contacter le membreVoir profil

le 18 Janv. 17 à 13h31

pour ce match exceptionnellement les joueurs vont gagner puisque la victoire est obligatoire .
Pour les autres matchs, on verra faut pas exagérer.
 
 

Pseudo : haan

Voir profilContacter le membre

le 19 Janv. 17 à 18h35

G.Sertic n'a en tout cas aucun doute sur la victoire à venir :

<< Nous serons revanchards / c'est un bon derby qu'on va gagner / nous allons tout donner sur le terrain >>

Dont acte Greg.

Bon en même temps je ne le vois pas non plus nous annoncer une défaite... l'idéal serait peut-être de ne rien déclarer du tout ou de rester plus prudent
 
 

Pseudo : forever_bx

Voir profilContacter le membre

le 19 Janv. 17 à 19h14

Oui voilà faut pas trop qu'ils parlent dans la presse à l'exception du coach...

En général quand ils parlent dans la presse on voit pas grand chose sur le terrain

Samedi victoire et pis c'est tout!
 
 

Pseudo : stelara

Voir profilContacter le membre

le 19 Janv. 17 à 19h31

forever_bx a écrit:
Oui voilà faut pas trop qu'ils parlent dans la presse à l'exception du coach...

En général quand ils parlent dans la presse on voit pas grand chose sur le terrain

Samedi victoire et pis c'est tout!

Fais attention à ce que tu dis malheureux! Il y en a un qui va te dire que tout le monde a bien conscience d'être 10ème et l'autre qui va te comparer à un politicien.
 
 

Pseudo : yulito

Voir profilContacter le membre

le 19 Janv. 17 à 21h40

stelara a écrit:
funky-spirit a écrit:
Ignorez-vous les mecs, c'est mieux pour tout le monde. Vous en êtes arrivés à un seuil où quoi que l'un dira, l'autre dira le contraire. J'ai bien connu ça et ça n'apporte rien à personne.

T'inquiètes pour moi c'est bon. Dès que je vois son pseudo je passe au post d'en dessous. Direct.


La parole...


stelara a écrit:
forever_bx a écrit:
Oui voilà faut pas trop qu'ils parlent dans la presse à l'exception du coach...

En général quand ils parlent dans la presse on voit pas grand chose sur le terrain

Samedi victoire et pis c'est tout!

Fais attention à ce que tu dis malheureux! Il y en a un qui va te dire que tout le monde a bien conscience d'être 10ème et l'autre qui va te comparer à un politicien.


Et les actes...

Je fais quoi, je t'insulte, je t'humilie où je te laisse baigner dans ta @!#$?* ?

Pour le bien des lecteurs du forum, je vais en rester là, pauvre type ...
 
 

Pseudo : ciob4546

Voir profilContacter le membre

le 20 Janv. 17 à 06h08

Sud ouest
le défenseur central des Girondins Nicolas Pallois s?est contenté d?un footing, ce jeudi après-midi à 48 heures de la venue de Toulouse (samedi 20 heures) au Matmut Atlantique.

Hormis Thomas Touré (en rééducation), tout le reste de l?effectif était sur le pont pour une séance axée sur le jeu aérien et les remises lors de l?échauffement puis lors d?oppositions à cinq contre cinq avec appuis et interdiction de jouer au sol. Quinze jours après sa reprise individuelle avec ballon, Cédric Carrasso a intégré la rotation dans les buts avec Jérôme Prior et Paul Bernadoni.

Outre les habitués (Jules Koundé, Jorris Romil, Zaydou Youssouf), le défenseur central de la réserve Jérémy Corinus a participé. Les quatre et Adam Ounas ont prolongé la séance d?un exercice de passes longues sous la houlette de l?entraîneur adjoint Eric Blahic. Jérémy Toulalan s?est lui ajouté cinq minutes de fractionnés.

Cédric Carrasso de retour dans le groupe contre Toulouse. Jocelyn Gourvennec n'a pas précisé qui sera titulaire
Edité le 20/01/2017 à 15:21
 
 

Pseudo : ciob4546

Voir profilContacter le membre

le 20 Janv. 17 à 19h21

Jocelyn Gourvennec a retenu un groupe de 18 joueurs pour ce derby de la Garonne contre Toulouse ce samedi soir.

Gardiens : Cédric Carrasso, Jérôme Prior.

Défenseurs : Youssouf Sabaly, Nicolas Pallois, Milan Gajic, Maxime Poundjé, Théo Pellenard, Igor Lewczuk.

Milieux de terrain : Jérémy Toulalan, Jaroslav Plasil, Valentin Vada, Grégory Sertic.

Attaquants : Jérémy Ménez, Diego Rolan, Gaetan Laborde, Malcom, Adam Ounas, François Kamano.

Source: Girondins.com.
 
 

Pseudo : bazoche

Voir profilContacter le membre

le 20 Janv. 17 à 19h40

Je vais faire mon Zinzin (quelques anciens se souviennent peut-être)

Passionnant ? souvent, passionné ? également, passionnel ? parfois. Ainsi vit au long des saisons le fameux affrontement de la Garonne. Ce week-end ce sera le 40e de L1 en terre girondine. Florilège d'anecdotes pas piquées des vers !

L'appellation / Quand on parle de Garonico

Apparu à l'occasion de la saison 2012-2013, le terme s'est vulgarisé l'année d'après, Alain Casanova ? entraîneur toulousain de fin mai 2008 à mi-mars 2015 ? n'y étant pas étranger. «J'aime assez l'expression, avoue la veille d'un déplacement à Chaban-Delmas l'actuel technicien de Lens. Ce n'est peut-être pas partagé par tout le monde, mais comme en foot on a pris l'habitude d'ajouter des ''o'' partout et que, en tant qu'Espagnol, je suis sensible à ces terminaisons?» Au fait, pour cette 1re journée retour, les Violets s'imposeront 1-0. Leur dernière victoire sur les terres du rival.

La phrase / «Rat des villes contre rat des champs»

La formule est l'?uvre de Jean-François Domergue, qui connut les deux clubs (girondin de 1975 à 1980, violet de 1983 à 1986). Au mois de septembre 2015, dans son bureau de chargé de mission à l'UEFA, le gaucher nous avait confessé : «à mon époque bordelaise, les anciens parlaient du rat des villes contre le rat des champs? Avant l'ouverture de l'A62 (1975), tu en avais pour 4h de route entre les deux communes, au travers de la campagne du Midi.»

Le supporter / Il rallie Bordeaux à pied !

En chiffres, l'exploit donne : 3 jours d'asphalte au menu, 251 km au compteur, 47h15 de marche au pas de course. Christian Deshayes, barman toulousain de son état et sociétaire de l'US Albi Athlétisme, rejoint la capitale des vins en ce mardi 26 octobre 1982. Accompagné, comme il se doit, par une voiture aux couleurs de notre quotidien. En guise de récompense, il donnera le coup d'envoi au côté des deux capitaines Giresse et Pintenat (photo).

Le rouge / Le clash Stopyra / Despeyroux

20 août 1988 ; Bordeaux mène 1 à 0 (Clive Allen, 33e). à l'heure de jeu, «Pascalito» vient d'être averti pour un tacle trop engagé sur «Yan, Tête d'or». La minute suivante, nouveau corps-à-corps. L'avant-centre tente de raconter la suite : «On avait le sang chaud tous les deux ; il m'asticote, j'insiste.» Repris de volée illico presto par le milieu téféciste : «Il joue du coude, je me rebelle, et là je suis expulsé direct !» Le Conseiller technique Haute-Garonne ajoute, sourire en coin, au sujet du responsable de recrutement au Centre de formation des? Girondins : «Le lendemain, avec Yannick, on prenait l'avion pour rejoindre l'équipe de France !»

Traîtres / Ou maillots réversibles

D'après nos fouilles, ils sont exactement 26 joueurs pros à avoir porté les tuniques à la fois des Girondins de Bordeaux et du Toulouse Football-Club. Alphabétiquement, d'Hervé Alicarte à Édouard Wojciak. Les deux derniers mouvements en date concernent le poste de gardien de but et se situent en 2009 : Matthieu Valverde vers le TFC début décembre, Cédric Carrasso vers le FCGB fin juin.



Patrimoine / Le tunnel vu par Baup

Plus long chemin menant des vestiaires à la pelouse, le couloir «sous Chaban» renferme bien des secrets. «Lieu mythique, monument qui fait carrément pour moi, dixitélie Baup, partie de l'Histoire aquitaine.» Celui qui a entraîné les deux équipes (champion de France avec Bordeaux en 1999, qualifié avec Toulouse pour le tour préliminaire de Ligue des champions au printemps 2007) poursuit : «C'est tout au long de ces 120m ? record européen ? que le match commençait. Bon, aujourd'hui avec toutes les caméras?»

Nouveau stade / Matmut et but

Exit le Stade Chaban-Delmas ou auparavant le Parc Lescure, place au bijou d'architecture et de lumière qu'est le Matmut Atlantique. Depuis le 23 mai 2015 et la dernière journée du Championnat remportée 2-1 face à Montpellier. Le Téfécé y est invaincu puisqu'il n'y a joué qu'une fois : 1-1 le 20 septembre de la même année. Ce dimanche-là, Regattin avait ouvert le score d'un magnifique enroulé du droit?

Le score-fleuve / Grand-Huit

Il faut remonter à 1960, au 10 avril, 33e journée de D1, pour tomber sur la rencontre la plus prolifique ? disputée à Bordeaux comme Toulouse : 3-5. Bocchi (1 et deux doublés de Brodd (27, 7 et Deladerrière (63, 6 pour les Toulousains.

Le match de ouf / Elmander danse sous la pluie

Dimanche diluvien à marquer d'une pierre blanche? Pour «Lolo» Batlles, ce 2 décembre 2007 reste le derby le plus abouti des temps modernes. On écoute l'ancien meneur du Tef : «On est menés 0-3 à la pause, on revient à 3-3 grâce à un triplé de Jo'(han Elmander) puis l'on perd sur la fin et un but casquette. Coach élie avait la rage, car il n'aimait pas perdre, surtout de la sorte. Souvent, les paperboards chargeaient?»

L'histoire belge / Retour en l'an 2000

Formé sur l'île du Ramier (1993-1999) Batlles signe ensuite aux Marine et Blanc (jusqu'en 2002) puis reviendra chez les Violets (de 2005 à 2008). Entraîneur de la réserve stéphanoise en CFA 2, le Forézien depuis 2010 ? il y a terminé sa carrière de joueur ? a une pensée émue de son premier match disputé avec les Girondins. «C'était le jour de mon anniversaire, déjà (23/09/2000). Ensuite, quand tu as un copain en face, ce n'est jamais évident de mettre le pied. Mais tu le fais, c'est le foot. On, Bordeaux donc, avait gagné 2-0. Deux buts de Wilmots.»

Le fait de jeu / On rejoue le match

Cette fois, l'expression n'est pas galvaudée. Du tout. La rareté de la chose (rejouer une rencontre suite à l'acceptation d'une réclamation) n'est plus survenue en France depuis ce fameux 12 décembre 1992, nous fait remarquer Didier Pitorre, historien du TFC. Oui, 25 ans, une sacrée paye ! La raison ? Un coup franc indirect dans la surface marqué au final par Lizarazu mais pas exécuté au bon endroit (il ne peut être tiré à l'intérieur des 5m50). Faute ? technique ? de l'arbitre M. Veissière qui va prendre un carton rouge de la part de sa corporation. Sinon, pour la «répétition» le 27 janvier 1993, le TFC s'inclinera à nouveau : 0-2 au lieu de 0-1.

Patrick Desprez

au dessus, c'est la dépêche : www.ladepeche.fr...
 
 

Pseudo : haan

Voir profilContacter le membre

le 20 Janv. 17 à 22h02

Bien intéressantes ces anecdotes sur le derby de la Garonne.
Merci Baz de nous les faire partager (ainsi qu'à Patrick.)

La formule est l'oeuvre de Jean-François Domergue, qui connut les deux clubs
Son jour de gloire à celui-là fût de loin son doublé avec les Bleus lors la demi-finale épique pendant l'Euro 84 contre le Portugal au stade Vélodrome alors qu'il n'était que le remplaçant d'Amoros et qu'il jouait donc au poste de latéral gauche.
Quel souvenir indélébile cette rencontre !

Fan club carré magique Fernandez, Tigana, Giresse, Platini
 
 

Pseudo : fabbordelais

Contacter le membreVoir profil

le 21 Janv. 17 à 15h17

Je suis d'accord: victoire obligée.

ALLEZ BORDEAUX !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
 

Pseudo : haan

Voir profilContacter le membre

le 21 Janv. 17 à 19h18

Aucune "surprise" sur le onze de ce soir :

Prior - Sabaly, Lewczuk, Pallois, Pellenard - Toulalan, Plasil (cap), Vada - Kamano, Laborde, Malcom

Carrasso, Gajic, Poundjé, Sertic, Ménez, Ounas, Rolan sur le banc.
 
 

Pseudo : forever_bx

Contacter le membreVoir profil

le 21 Janv. 17 à 19h49

Un banc intéressant en cas de besoin!

Bon retour Cédric!
 
 

Pseudo : forever_bx

Contacter le membreVoir profil

le 21 Janv. 17 à 20h01

En marquant toutes les 14 secondes on va etre bien!
Edité le 21/01/2017 à 20:02
 
 
80 messages
Filtrer ok
Vous devez être connecté pour écrire un message !